L’élevage bovins au Paraguay

L’élevage bovin avec Capital Campo

Avec de grands espaces naturels, l’élevage paraguayen répond à la demande croissante des consommateurs de produits définis comme BIO. Les troupeaux vivent à l’air libre dans de grands pâturages verdoyants et sans entrave, assurant la qualité et le bienêtre des animaux.

L’élevage extensif

L’élevage extensif apporte aux éleveurs un cout de production des plus bas et à faire rêver les européens, comme le démontre les chiffres ci-dessous :

  • Europe : 2.5 USD
  • Etats-Unis : 1.9 USD
  • Australie : 1.8 USD
  • Argentine : 1.6 USD
  • Uruguay : 1.4 USD
  • Brasil : 1.3 USD
  • Paraguay : 0.9 USD

Le Paraguay développe de nouvelles compétences en élevages par l’utilisation de produits naturels en remplacement des antibiotiques, pour le traitement de son cheptel.

Capital Campo collabore avec les différentes instances internationales en charge de la santé humaine et du bienêtre animal à l’élaboration d’un cahier des charges, ainsi qu’à la création d’un label.

Différentes possibilités d’exploitation sur une Estancias d’élevages bovin comme le système sylvopastoral. Le système sylvopastoral est la combinaison de l’activité d’éleveur et de la gestion forestière. L’objectif est le maniement simultané ou consécutif, de développer le potentiel du sol et de la durabilité.

Principales races bovines au Paraguay

Le Brahmane

Le Brahmane, surnommé par les éleveurs américains: Queen’s of Cow Country, est une race originaire de l’Inde. Développée au siècle dernier par les éleveurs américains, leur développement est un exemple de réussite dans le monde entier.

Les Brahmanes ont une pigmentation foncée de la peau, qui filtre les rayons intenses du soleil et leur permet de supporter des températures extrêmes. Ils ont également une facilité d’adaptation environnementale, leur donnant la capacité de parcourir de longues distances pour trouver leur alimentation et l’eau, tout en résistant aux insectes et aux parasites externes. Les femelles ont également la capacité de se reproduire de façon régulière, quel que soit leur environnement et offrent une longévité accrue. Une aide au vêlage n’est pas nécessaire. Les veaux ont un gain de poids rapide.

La race Brahmane sur Wikipédia

Le Nelore

Le Nelore est une espèce de Bos indicus (Zébu), caractérisé par la présence d’une bosse derrière l’encolure.

Les premiers Nelore sont apparus au Brésil en 1868 et se sont développés rapidement pour devenir aujourd’hui la race la plus répandue dans le cheptel brésilien.

C’est une race robuste très populaire en Amérique du Sud, bien adaptée dans les régions tropicales et subtropicales. Leur peau, noire et lâche, est couverte par un pelage blanc ou gris clair, qui filtre et reflète les rayons néfastes du soleil. Son bas niveau de métabolisme contribue également à la résistance thermique, car le Nelore s’alimente de petites quantités, mais régulièrement, produisant ainsi moins de chaleur interne. Leur peau épaisse et dense les protège des insectes et parasites divers.

Les femelles sont fertiles et faciles au vêlage avec un instinct maternel fortement développé. Elles ont de petites mamelles et des trayons courts, les mettant à l’écart des infections. Les veaux sont vigilants avec un comportement actif, se levant et allaitant dès la naissance, sans besoin d’intervention humaine constante.

Le Nelore a une résistance physique notable et peut prospérer dans des conditions climatiques et nutritionnelles difficiles. Il est capable de parcourir de longues distances pour se nourrir et s’abreuver.

Ce sont des animaux relativement sauvages, et leur manipulation demande une certaine expérience.

La race Nelore sur Wikipédia

Le Brangus

Le Brangus est une race d’hybride américaine, composé de boeuf européen, Bos taurus et de Zébu, Bos indicus. C’est une race crée en 1932 dans l’état de Louisiane, à partir du croisement de Brahmanes, connu pour leur résistance aux maladies tropicales et à la chaleur, avec l’Angus, race très productive et reconnue pour la qualité de sa viande.

L’American Brangus Breeder Association fut créé en 1949 en donnant un pedigree à la race avec autour de 3/8 de Brahmane et 5/8 d’Angus. La race, adapté aux climats tropicaux, s’est répandue au Mexique puis en Amérique du Sud.

Le Brangus ne possède ni bosse, ni cornes, sa robe uniforme est noire, Black Brangus, ou rouge, Red Brangus, en fonction de l’origine.

La race Brangus est résistante aux difficultés du climat tropical, avec une bonne acclimatation au chaud comme au froid, aux instincts maternels hérités des Brahmanes, le Brangus donne un excellent rendement sur des pâturages riches, mais également un rendement honorable, voir supérieur à beaucoup d’autres races, sur des pâturages maigres.

La prise de poids des veaux est rapide.

La race Brangus sur Wikipédia

L’Angus

L’Angus ou Aberdeen-Angus est une race originaire de la région des comtés d’Aberdeenshire et d’Angus en Ecosse. Elle est issue d’un croisement de races à dominantes noires, sans cornes Angus doddie et Buchan humlie. La race fut officiellement reconnue en 1835 et le premier livre généalogique édité en 1862. Les premiers animaux ont été exportés vers les Etats-Unis et d’autre pays en 1878. L’association des éleveurs américains d’Aberdeen-Angus a été fondée à Chicago, Illinois, le 21 novembre 1883.

C’est une race de taille moyenne résistante, facilement adaptable, peu exigeante et extrêmement précoce, largement utilisée en croisement. L’Angus supporte les hivers comme la chaleur et l’humidité.

Les femelles vêlent facilement, en partie grâce à la petite taille des veaux et présentent de bonnes aptitudes maternelles.

La race Angus sur Wikipédia

Le Braford

La race Braford a été développée en Floride dans le comté de Sainte Lucie par Alto Adams jr. sur son ranch à partir de 1947. Elle est issue d’un croisement de Brahmane et de Hereford. Deux associations concurrentes d’éleveurs ont créé chacune leur herd-book dans les années 1970 et 1980. Ces associations se sont regroupées dans l’United Braford Breeders (UBB) en 1994 et ont fusionné leurs registres généalogiques.

La race est composée autour de 3/8 de Brahmane et 5/8 d’Herford, mais le herd-book accepte 5% de variation pour permettre une adaptation aux variantes climatiques et pédologiques locales.

La robe du Braford est rouge avec des membres et le ventre blancs. Les mâles ont des cornes droites vers le bas et les vaches des cornes en croissant vers le haut. Leur peau épaisse et résistante aux parasites est plus lâche que celle des bovins européens et s’adapte aux difficultés tropicales.

Le Braford est connu pour ses bonnes qualités maternelles, fertilité, précocité, facilité de vêlage et bonne lactation.

La race Braford sur Wikipédia

L’Hereford

L’Hereford est une race ancienne originaire du comté de Herefordshire en Angleterre. Le premier livre généalogique a été édité en 1846. La race a été développée pour répondre à une demande en nourriture croissante, crée par la révolution industrielle de la Grande Bretagne. Un taureau et deux vaches ont été importé sur le continent américain dans le Kentucky, par Henry Clay en 1817.

Le Hereford porte généralement une robe rouge avec une tête blanche, quelques spécimens ont une robe noire. Les membres, la ligne ventrale et le garrot sont également blancs.

La race Hereford est rustique, docile, facile à élever en plein air. Son aptitude à la marche est un atout pour l’élevage en pâturage.

Les reproducteurs transmettent leur morphologie à leur descendance et sont recherchés pour améliorer les croisements.

La race Hereford sur Wikipédia

Le Charolais

Le Charolais est une race ancienne d’origine française de la région de Charolles en Bourgogne.

En 1864 le premier registre généalogique a été établi par le comte Charles de Bouille à Nevers pour la race Nevers-Charolaise. Un autre registre généalogique a été établi par des éleveurs de la région de Charolles en 1882. Les deux groupes ont fusionné en 1919. En 1930, deux taureaux et 10 vaches ont été introduit au Mexique par un jeune industriel mexicain au nom français Jean Pugibet. En raison des restrictions d’importation, il a fallu attendre le milieu des années 60 pour importer de nouveau Charolais sur le continent américain.

Les Charolais sont de couleurs blanches ou crème avec une pigmentation de la peau appréciable. Le Charolais est un boeuf naturellement à cornes. Ce sont des animaux lourds et de grande taille. Les taureaux charolais sont très utilisés en croisement particulièrement pour l’amélioration des animaux de petite taille.

C’est une race rustique, capable de s’adapter à des milieux très différents. Elle montre de grandes capacités à utiliser ses réserves graisseuses en cas de période de sécheresse dans les régions tropicales. Le Charolais est parfaitement adapté à l’élevage extensif grâce à sa forte capacité d’ingestion et sa capacité à valoriser des pâturages grossiers. La docilité fait partie de ses atouts et facilite les manipulations des grands troupeaux d’élevage extensif.

La race Charolaise sur Wikipédia

Nous vous accompagnons de la réflexion à la réalisation de votre projet

Notre équipe d’expert sont là pour vous accompagner dans toutes études de projet d’investissement au Paraguay.

Contactez nos experts dès maintenant